.

.


.

0005

(Photo faite  au cours d'une expo. consacrée à DOISNEAU)

.

J'aime beaucoup les poèmes de J. PREVERT et celui- ci m'a toujours profondément émue.

Tout est dit en si peu de mots !!

.

Premier jour 

Des draps blancs dans une armoire
Des draps rouges dans un lit
Un enfant dans sa mère
Sa mère dans les douleurs
Le père dans le couloir
Le couloir dans la maison
La maison dans la ville
La ville dans la nuit
La mort dans un cri
Et l'enfant dans la vie.

.


.

.

ligne_ville_illumin_e_clignotante

.